Ahmed Lamjahdi AR-RISSALA

Ahmed Lamjahdi

« JE SUIS AR-RISSALA"

---> Page Facebook

C’est en 1984 que la librairie Ar-Rissala a vu le jour en plein cœur de Bruxelles, plus précisément dans le quartier Lemonnier.

"Les commentaires laissés sur l'article de la capitale sur le site me choque"

IC : Salam pouvez vous d’abord vous présenter et nous faire le résumé de votre parcourt. Qui est Ahmed Lamjahdi ?

 

Je m'appelle Ahmed Lamjahdi, je suis le gérant de la Librairie Ar-Rissala, cette librairie a ouvert ses portes bien avant mon arrivée mais il n'y avait pas toute la panoplie comme aujourd'hui, j'ai commencé en tant qu'employé, quelques années après, associé puis gérant de la librairie. C’est en 1984 que la librairie Ar-Rissala a vu le jour en plein cœur de Bruxelles, plus précisément dans le quartier Lemonnier. Sa préoccupation a été dans un premier temps, de pouvoir répondre aux besoins d’une communauté musulmane récemment installée, en quête d’épanouissement spirituelle et intellectuelle. Très vite, au fur et à mesure que la communauté musulmane s'est développée, la boutique Ar-Rissala a su s'adapter et évoluer, pour être désormais reconnue pour sa diversité, son ouverture et son indépendance. Aujourd'hui, des dizaines de personnes viennent lui rendre visite chaque jour, peu importe la confession, ils viennent parfois d'horizons différents et y découvrent une richesse insoupçonnée que renferment les milliers d'ouvrages présents. Ma librairie n'est pas qu'une librairie "islamique". C'est une librairie spécialisée sur différents thèmes, religions, littératures, grammaires, romans, poésies, politiques,... écrit par des auteurs musulmans ou non et accessible à tous.

On y trouve aussi bien des livres traitant du Sacré que du Profane.

IC : L'échevine MR bruxelloise, Marion Lemesre, veut faire fermer votre librairie en affirmant "Que la librairie Arrissala vend des livres qui poussent au Djihad. » comment avez vous reçu cette information ?

 

Ahmed : J'ai eu cette information par un ami qui m'a transmis l'article. J'ai été choqué et outrée par ses propos, je ne connais pas personnellement cette échevine, elle ne m'a pas contacté et na jamais mis un pied dans ma librairie. J'aimerais savoir le nom du livre qu'elle prétend qui incite au djihâd (car il y a plusieurs type de djihâd), si ce sois-disant livre existe belle et bien, elle doit s'interroger sur qui l'a édité ainsi qu'à l'auteur et à ce moment là en référé au autorité compétente mais pas accusé le libraire et ordonner sa fermeture, est-ce son domaine où non ?! Pour moi elle mélange tout car elle passe d'un livre au restaurant qui ne sert pas d'alcool (c'est bien le droit du commerçant si sa clientèle n'en demande pas, pourquoi devrait il en vendre,.. ), en passant par la tenue vestimentaire. Elle s'attaque à une communauté et essaye de la stigmatiser !

 

IC : Votre librairie est un espace populaire et une référence pour pas mal de bruxellois. Parmi ceux là des professeurs d’ULB & UCL. Des positions de soutien disant qu’il n’y a aucune raison de fermer cette libraire. Comment voyez vous l’issu de tout cela ?

Comme vous le dites ma librairie est un espace populaire et une référence pour pas mal de bruxellois. Parmi ceux là des professeurs d’ULB & UCL, des étudiants, des psychologues, des imams, des prédicateurs et de simple citoyens. Eux mêmes pourront vous le dire, que ses propos sont calomnieux et là réalité est tout autre.

J’ai beaucoup de soutien, de commerçant, d'associations, dans les réseaux sociaux, d'amis, de client, etc.

Je remercie du fond du coeur toutes les personnes qui me soutiennent car à mon âge, je crois que j'ai fait mon devoir en tant que citoyen Belge qui essaye d'apporter beaucoup à la société. Dans quelques années je prendrais ma pension, donc la question que je me pose est "Quel avenir on laissera à nos enfants !?" La monté de l'islamophobie m'inquiète profondément pour exemple les commentaires laissés sur l'article de la capitale sur le site me choque. Ayant rien à me reprocher, l'issu de cette affaire sera positive

 

IC : Quelle serait votre appel aujourd’hui, le message que vous aimeriez faire passer ?

 

J'aimerais avoir des comptes comme tout citoyens, et que justice sois faite ainsi que celle-ci s'explique sur ses propos et qu'elle rende des comptes. Mon message est le vivre ensemble entre les différentes communautés, pour moi Bruxelles est la plus belle ville de toutes les mixités. Je suis AR-RISSALA

L'échevine MR bruxelloise, Marion Lemesre, veut faire fermer la librairie Arrissala en affirmant "Que celui-ci vend des livres qui poussent au Djihad. »

CONTACT

 

Brussel/Bruxelles

For Belguim

 

 

Devenez journaliste

 

Article

Tu as la plume et tu veux écrire ?

Lance-toi !

 

Reportage

En vidéo ou en photo voici une plateforme pour toi.

LANCE TOI

 

 

Partout en Belgique où tu sois propose nous un sujet qui met en avant les dynamiques positives des musulmans de Belgique.

Copyright @ All Rights Reserved